lundi 18 mars 2019

VAGABOND

Type : Cotre bermudien.

Gréement : Mât en 1 seule partie  ; Grand- voile bermudienne ; un foc sur bout-dehors et une trinquette.  voiles blanches. Initialement gréé en ketch ; ses propriétaires ont l'intention de réinstaller le mât d'artimon.
Matériaux : coque  et pont en bois ; mât et espars en bois
Date et lieu de lancement : 1951 au Danemark ; Plans de Colin Archer.
Autres noms  : aucun ?
Utilisation initiale : Cotre de plaisance.
Dernière nationalité connue : française.
Port d'attache : Sète.
Utilisation : Voilier de croisière et de promenade privé ; propose des sorties pour le public autour de Sète.
Signification du nom : Vagabond : Il navigue beaucoup...

Longueur hors-tout :  10,8 m
Longueur de la coque : 9,3 m
Longueur à la flottaison : 8,2 m 
Largeur maximale : 2,7 m
Tirant d'eau maximal : 1,5 m
Tirant d'air :  12 m
Déplacement :  5,5 t.
Surface maxi de voilure : 100 m² 

État :  restauré ; régulièrement entretenu.
Avant : étrave arrondie, inclinée ; bout-dehors assez court. 
Arrière : norvégien typique des "Colin Archer" ; barre franche.  

Coque : blanche.

Superstructures : rouf très bas.

   Vagabond un cotre norvégien, construit au Danemark selon des plans de Colin Archer. Il est en Méditerranée depuis 1970, et y a participé à de nombreuses régates.Il était naguère basé à Toulon.
 
  Vagabond, en compagnie de Draug, un autre cotre Colin Archer participait aux fêtes "Escale à Sète" au printemps 2018

   Il est labellisé B I P.

ANTARÈS II

Type : ketch bermudien.



Gréement : 2 mâts ;  grand-voile et artimon bermudiens ; 1 génois sur enrouleur ; spi au portant.

Matériaux : coque (iroko) et pont (acajou)  en contreplaqué (structure en acacia) ; rouf en acajou ; mâts en bois (spruce).

Lancement : 1968 au chantier Raimond Descorps à La Reuille (commune de Bayon, sur la rive droite de la Gironde)  architecte Eugène Cornu.
Autres noms : 
Utilisation initiale : yacht de croisière
Dernière nationalité connue : française
Port d'attache :
Toulon
Utilisation : Yacht  de croisière et de course croisière ; association AMERAMI.
 
Signification du nom : Antarès II : La principale étoile de la constellation du Scorpion ; apparait au-dessus de l'horizon sud en été seulement. Plusieurs bateaux portent ce nom.
 
Longueur hors-tout : 12,1 m
Longueur de la coque : 12,1 m
Longueur à la flottaison : 10,5 m 
Largeur maximale : 3,5 m
Tirant d'eau maximal : 1,65 m
Tirant d'air : 13 m
Déplacement : 9 t
Surface maxi de voilure : 90

État : restauré, bien entretenu
Avant : étrave  élancée, profil un peu arrondi.

Arrière : pointu, de type norvégien. Safran sur aiguillots et fémelots, barre franche
Coque : blanche

Superstructures : rouf allongé, hublots rectangulaires sur chaque bord


   Antarès II  a appartenu à un pilote du port de Bordeaux, puis au directeur des chantiers de l'Atlantique, puis a un ingénieur parisien. Il a plusiuers fois traversé l'Atlantique (Antilles). Après une période passée en Italie, le bateau a été acquis par l'association AMERAMI..Il était présent à Brest en 2016 et à Escale à Sète en 2018.
   Ce bateau est labellisé B I P

dimanche 17 mars 2019

AZAIS (F 16)

Type : sloop bermudien.



Gréement : 1 mât ;  grand-voile bermudienne ; 1 foc ou 1 génois ; spi au portant.
 

Matériaux : bois (structure en acacia, bordés en acajou)

Lancement : 1933 à Cannes, chantier Chiesa (architecte François Camatte)
Autres noms : 
Utilisation initiale : voilier de régate
Dernière nationalité connue : française
Port d'attache : Cannes

Utilisation : voilier de régate
 
Signification du nom : Azais : ?
Longueur hors-tout : 11 m
Longueur de la coque : 11 m
Longueur à la flottaison : 7 m 
Largeur maximale : 3,3 m
Tirant d'eau maximal : 1,6 m
Tirant d'air :   m
Déplacement :  t
Surface maxi de voilure : 43 m² au près
État : restauré, bien entretenu
Avant : étrave  inclinée.

Arrière : voûte, petit tableau ; barre franche.
 
Coque : blanche.

Superstructures : aucune ; bateau ponté, cockpit.

  Construit en 1933 pour un Genevois, Azais a été redécouvert dans un port de Hollande et rstauré en Lorraine. Désormais basé à Cannes, il participe aux régates méditerranéennes.
 

MIO MAO VII

Type : Yawl bermudien.


Gréement : 2 mâts ;  grand-voile bermudienne; génois ou foc ; spi au portant.
 

Matériaux : bois (acajou,iroko, acacia) ;  pont en teck) ; mâts en spruce (sitka)

Lancement : 1963 à Lavagna (GE, Italie) par le chantier San Germani.
Autres noms :
Utilisation initiale : yacht de croisière et de course.
Dernière nationalité connue : italienne
Port d'attache :

Utilisation : Yacht  de croisière et de course
 
Signification du nom : : Mio Mao :Une série télévisée d'animation italienne, avec des chats en pâte à modeler, créée dans les années 1970, porte ce nom ; mais y-a-t-il un rapport ?

Longueur hors-tout :  13,93  m
Longueur de la coque : 13,93 m
Longueur à la flottaison : m 
Largeur maximale : 3,4 m
Tirant d'eau maximal : 2,1 m
Tirant d'air :   m
Déplacement : 11 t
Surface maxi de voilure : 75 m² au près
État restauré , bien entretenu
Avant : étrave  élancée
Arrière : Voûte, petit tableau
Coque : bleue

Superstructures :  rouf en bois verni entre les 2 mâts



    Mio Mao a été construit en 1963 en Italie Il peut accueillir 6 personnes en croisière. Il participe aux régates méditerranéennes.

AITOR

Type : Ketch bermudien.
Aitor  prêt pour l'hivernage à Sète (septembre 201

Gréement : 2 mâts ;  grand-voile bermudienne; 2 focs sur bout-dehors, 1 trinquette bômée ; spi au portant.
 

Matériaux : bois (structure en acacia, bordés en teck, pont en teck) ; mâts en pin.

Lancement : 1964 à Barcelone par le chantier Viudes, sur des plans de Laurent Giles.
Autres noms :
Utilisation initiale : yacht de croisière
Dernière nationalité connue : espagnole
Port d'attache : Barcelone (Royal Club Nautico)

Utilisation : Yacht  de croisière
 
Signification du nom : : Aitor : Un prénom basque, signifiant le père de tous les Basques. C'est aussi une marque espagnole célèbre de couteaux. Peut-être créée par le premier propriétaire du yacht ? (à vérifier)

Longueur hors-tout :  23,75  m
Longueur de la coque : 23,75 m
Longueur à la flottaison : m 
Largeur maximale : 5,5 m
Tirant d'eau maximal : 2,3 m
Tirant d'air :   m
Déplacement : 55 t
Surface maxi de voilure : 240 m² au près, 440 au portant
État restauré , bien entretenu
Avant : étrave  élancée, convexe
Arrière : voûte, tableau.
 
Coque : blanche 

Superstructures :  rouf volumineux  entre les 2 mâts



    Aitor a été construit en 1964 à Barcelone pour un industriel espagnol. Il peut accueillir 4 à 8 personnes en croisière, 16 personnes pour des réceptions à quai.L'équipage comprend 3 personnes. En 2017 - 2018, le yacht est amarré à Sète.