vendredi 9 mai 2014

NIÑITA

Type: Goélette bermudienne à voiles d'étai entre les 2 mâts









Gréement : 2 mâts, le mât de misaine étant beaucoup plus court que le grand mât ;  grand-voile bermudiennes ; 2 voiles d'étai, la basse voile étant bômée ;1 génois ; une trinquette bômée .

Matériaux : Bois
Lancement : 2004 en Nouvelle Écosse (chantier naval Nova Scotia). Réplique de la Niña, goélette dessinée par Starling Burgess en 1927 et construite dans le Massachusetts.
Autres noms : aucun
Utilisation initiale : yacht de croisière
Dernière nationalité connue : Britannique
Port d'attache : Cowes

Utilisation : Yacht  de croisière privé

 
Signification du nom : Niñita : un diminutif de Niña (petite fille, en espagnol), que portait le yacht dont cette goélette est la réplique. Une des trois caravelles de Christophe Colomb portait ce nom, ainsi que d'autres bateaux. 
Longueur hors-tout :  m
Longueur de la coque : 18 m
Longueur à la flottaison : 15,25 m 
Largeur maximale : 4,7 m
Tirant d'eau maximal : 3 m
Tirant d'air :  24,5 m
Déplacement : 40 t
Surface maxi de voilure :   m²
État : bien entretenu
Avant : étrave peu inclinée,  convexe ; bout dehors
 
Arrière : voûte, petit tableau sur lequel est indiqué le nom du navire et celui de son port d'attach, Cowes ;  
   Barre franche de dimensions impressionnantes. Un des plus grands voiliers manœuvrés par une barre franche.
 
 
 

Coque : blanche. pavois verni, peu élevé

Superstructures : petit rouf en bois verni ; canot posé entre les 2 mâts.
   Niñita a été construite en 2004 pour Paul et Jenny Davies, les parents de la célèbre Samantha. Ils y habitent à l'année en croisière. Tout en régatant à deux pour leur propre compte (avec de bons résultats), ils accompagnent souvent leur fille aux départs et aux escales des courses. En France, ses escales préférées sont à La Rochelle : Niñita est agréé par le Musée Maritime de cette ville.
   Niñita est la  copie d'un brillant yacht de course, la Niña, qui a remporté dès ses débuts de nombreuses courses, dont une transatlantique New-York - Santander en 1928, des Fastnet et de nombreuses autres courses au large. Il continua à gagner des courses jusqu'en 1962 (Bermuda race).   
   Niñita était présente aux fêtes de Brest et de Douarnenez en 2008 et 2012 ; et elle est en ce moment à un ponton du port des voiliers de course, à Lorient, non loin de SCA, à la barre duquel Samantha a brillamment remporté l'étape de la Volvo race.

  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire