lundi 25 avril 2016

NAGAÏNA (F 920)

Type : Cotre bermudien.



Gréement : 1 mât ;  grand-voile bermudienne ; 1 génois ou 1 foc, 1 trinquette ; spi au portant. La grand-voile porte le numéro F 920.

Matériaux : bois (structure en chêne et acier, bordés en acajou, pont en teck, mât en spruce)

Lancement : 1949, à Cannes, par le chantier Attilio Chiesa ; architecte François Camatte
Autres noms : 
Utilisation initiale : yacht de croisière
Dernière nationalité connue : française
Port d'attache :
Toulon
Utilisation : Yacht  de croisière et de course croisière
 
Signification du nom : NagaÏna est le cobra femelle (Nag étant le mâle)  du livre de la Jungle.  
Longueur hors-tout : 16,6 m
Longueur de la coque : 16,6 m
Longueur à la flottaison : 11,7 m 
Largeur maximale : 3,6 m
Tirant d'eau maximal : 2,3 m
Tirant d'air : 22 m
Déplacement : 22 t
Surface maxi de voilure : 130 m² au près ; spi de 175

État : restauré, bien entretenu
Avant : étrave  élancée, profil arrondi

Arrière : voûte élancée, tableau inversé
 
Coque : blanche, pavois verni

Superstructures : rouf allongé.

   Nagaïna a été construit en 1950, à Cannes sur des plans de François Camatte, architecte spécialiste des jauges internationales et auteur de nombreux yachts performants. Le bateau a été restauré en 1994 à Sanary et en 2007 à La Ciotat. Il participe aux régates méditerranéennes.
 Nagaïna est classé bateau d'intérêt patrimonial. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire