vendredi 6 septembre 2013

RANGER


Type : Sloop  bermudien (ou marconi).

Gréement : 1 mât en 1 seule partie à 5 étages de barres de flèches ; une grand- voile bermudienne ; 1 génois ou 1 foc ;  spis de différentes tailles au portant ; N° de voile J 5


Matériaux : alu ; l'original était en acier riveté.
Date et lieu de lancement : 2003 à Skagen, au Danemark. Réplique d'un bateau construit aux USA en 1936 (Maine, chantier Bath Iron Works ; architecte : Starling Burgess et Olin Stephens)
Autres noms  : 
Utilisation initiale : voilier de régate : America's Cup.
Dernière nationalité connue :
Port d'attache : ?
Utilisation : Voilier de croisière et de régate 
 
Signification du nom : Ranger : Les Ranger sont des soldats  d'élite de l'armée américaine.
   
Longueur hors-tout : 41,6 m
Longueur de la coque : 41,6 m
Longueur à la flottaison : m 
Largeur maximale : 6,4 m
Tirant d'eau maximal : 4,9 m
Tirant d'air : 47 m
Déplacement : 701 t (l'original)
Surface maxi de voilure :  m² au près.
État : réplique récente ; bien entretenu
Avant :   très élancé, de forme caractéristique (brion très haut au-dessus de la flottaison)
 
Arrière : voûte très élancée.  

Coque: blanche 

Superstructures : rouf vitré assez important en bois verni
   Ranger est la réplique du Class J vainqueur de l'America Cup en 1937, contre l'Anglais Endeavour II.  Cette édition de 1937 a été la dernière à voir s'opposer ces grands yachts de 40 m de long environ. L'America's cup n 'a repris, après la guerre, qu'en 1958. Les 12 m JI, plus modestes (un peu plus de 20 m de long) les ont alors remplacés.
   Ranger a été démoli en 1941, pendant la guerre pour récupérer le métal ; triste fin pour un vainqueur... Il est vrai que c'était une habitude pour les New-yorkais de gagner cette coupe.
    Comme tous les Class J qui naviguent aujourd'hui, Ranger est non seulement un voilier de course, mais un bateau de croisière luxueusement aménagé. Il navigue surtout aux Antilles, et parfois en Méditerranée ou en Grande-Bretagne en été.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire