samedi 24 mai 2014

)AMADOUR (MON 77)

Type : Cotre bermudien .


Gréement : 1 mât  ; 1 grand-voile bermudienne ; 1 foc sur bout-dehors ;1 trinquette

Matériaux : bois (structure en chêne, bordés en teck)

Lancement : 1938, à Marseille, au chantier de la Liane, sur des plans de Lomakhine, ingénieur russe.
Utilisation initiale : voilier de croisière
Dernière nationalité connue : néerlandaise
Port d'attache :  ?

Utilisation : Voilier  de croisière
 
Signification du nom : Amadour : Le saint qui a fondé Rocamadour portait ce nom, mais y a t-il un rapport ?

Longueur hors-tout : 17,3 m
Longueur de la coque : 15,9 m
Longueur à la flottaison : 11,5 m 
Largeur maximale : 3,4 m
Tirant d'eau maximal : 2,3 m
Tirant d'air :  m
Déplacement : 28 t
Surface maxi de voilure : 143 m² au près ; spi de 180
État :  restauré, bien entretenu
Avant : étrave très élancée
Arrière : voûte très élancée

Coque : blanche

Superstructures : court rouf vitré, en bois verni.

  Amadour, lancé en 1938,a accueilli à son bord de nombreux personnages célèbres, comme Lord Mountbatten, vice-roi des Indes. Il a un sister-ship, Beg-Hir, basé dans le Morbihan, à Auray.
  Le yacht a été acheté en 2007 par un Néerlandais, ébéniste et fabricant de jouets en bois, qui l'a fait restaurer au chantier Pasqui de Villefranche sur mer. L'intérieur est très soigné.
  Il était présent aux régates de Cannes et de Saint-Tropez en 2013.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire